Le principe d’une formation continue est qu’elle permet aux salariés d’améliorer leurs compétences en se formant après avoir terminé la formation initiale. Le principe de la formation continue est qu’elle favorise aussi la reconversion professionnelle. Il peut s’agir d’une formation qualifiante utile pour exercer un métier ou formation diplômante afin d’améliorer son CV.

Les aides accordées aux demandeurs d’emploi

Les formations continues sont proposées aux salariés, demandeurs d’emploi, jeune adulte. Elles englobent la formation professionnelle continue et la formation coaching et permettent aux apprenants d’obtenir une formation adaptée à l’évolution économique et sociale. Cette formation continue favorisant le retour à l’emploi peut être une formation diplômante. Les demandeurs d’emploi ont le choix parmi plusieurs dispositifs d’aide. Ainsi, ceux qui ont travaillé pendant plusieurs années peuvent cumuler des heures de formation sur leur CPF. Le Compte personnel de formation permet de bénéficier de plusieurs heures gratuites de formation.

Le dispositif allège le coût de la formation diplômante. Les personnes indemnisées par Pôle emploi peuvent aussi bénéficier de l’aide au retour à l’emploi. Les chômeurs à la recherche d’un travail peuvent jouir d’une aide accordée par le Conseil Général s’ils ne sont pas indemnisés par l’assurance-chômage. Pour aider les travailleurs handicapés, l’Agefiph peut les aider dans leur insertion professionnelle. Les salariés qui trouvent une formation en alternance peuvent se faire aider par leur entreprise d’accueil.

Bénéficier d’une formation continue en tant que salarié CDD ou intérimaire

Le salarié en CDD peut bénéficier d’une formation professionnelle en remplissant certaines conditions. Les conditions d’éligibilité des salariés en CDD concernent un total de 24 mois de travail dans les 5 dernières années et le fait d’avoir travaillé pendant au moins 4 mois durant l’année où l’on souhaite suivre la formation. Le principe de la formation continue pour un salarié CDD est que l’apprentissage peut être pris en charge par l’ancien employeur dans le cadre d’un CIF-CDD. Les travailleurs en intérim ont aussi droit à la formation professionnelle. Il faudra dans ce cas contacter un organisme dédié.

Principe de formation continue pour les fonctionnaires et travailleur indépendant

L’État peut proposer aux fonctionnaires une formation professionnelle. En l’absence de formation, les fonctionnaires peuvent bénéficier d’un congé de formation professionnelle. Pour profiter de cette opportunité, il faudra travailler 3 ans dans l’administration publique. Pour valider le versement des indemnités, il faudra être présent au cours de la formation. Il s’élève à 85 % du salaire brut et peut inclure les frais de résidence.

Les chefs d’entreprise ou les travailleurs indépendants peuvent aussi suivre une formation pour adultes. Pour se faire financer sa formation, il faut exercer dans le domaine de l’industrie, du commerce ou service inscrit à l’URSSAF sous le code NAF.